mercredi 12 juillet 2017

....ma seule addiction!

Je n'ai qu'une addiction mais elle est de taille et elle se nomme le vert de l'été.

Chaque année ramène le même scénario.  Je me promets début mai de préparer le potager et d'ensuite retourner à l'atelier.  À chaque année, le même scénario se répète.  Je me crois dans mes résolutions et m'octroie deux semaines pour le potager.  Deux semaines qui s'étirent, s'étirent en sarclage, désherbage, émondage, arrosage, tonte d'herbes et émerveillement renouvelé devant l’exubérance des végétaux de toutes sortes, devant la Vie en fait.  Etre addicte à la Vie et à tout ce qu'elle anime serait plus juste, sauf qu'en plus, c'est l'été, même pluvieux, avec le soleil plus chaud dont le long coucou de 15h de présence s'en retourne déjà sur la pointe des pieds.

Un ami artiste bien plus expérimenté que moi m'a avoué n'être pas capable de travailler assidûment l'été et avoir fini par l'accepter.  C'est comme ça!  Il faut se reposer parfois, aller vers autre chose.

Alors mes séjours à l'atelier sont devenus plus rares et plus courts et je commence tout juste à apprécier cette pause.  En d'autres temps de l'année, j'ai
tendance à presser le citron avec vigueur tant le plaisir est grand de créer.

....
 Je perfectionne anglais et espagnol et apprends l'allemand à chaque jour, très fidèlement.  Les langues me passionnent.  Celles-là tout au moins.  La langue est le véhicule culturel par excellence qui me donne accès à des façons de voir et de sentir différentes de la mienne.  Et dire qu'il y a des centaines et des centaines de langues!

À tous, un bel été!  Que la vie soit bonne et douce!