lundi 9 août 2010

...l'entrée en Résidence !

L'été 2010 n'aura pas été que chaud et humide, ç'aura été aussi l'été des grands changements!
La maladie de D et son décès ont bouleversé ses proches et provoqué le déménagement de tante G qui cohabitait avec elle.
Les derniers jours ont été consacrés au déménagement de G dans une résidence pas très loin d'ici et à l'aménagement de sa nouvelle chambre, heureusement grande et lumineuse.  G est une femme de soleil et de lumière, donc 3 couches d'un jaune très pâle (Meringue royale, nom du fabriquant) vont lui assurer un certain soleil même durant les journées sombres.  Sa salle de bain d'un blanc immaculé nécessitera un changement de lavabo et de vanité, de la pharmacie aussi.  Nous devrons nous entendre avec la direction de l'endroit. 
Diagnostiquée de la maladie d'Alzheimer, G n'en présente que les premiers symptômes.  Nous allons veiller sur elle de très près comme nous l'avons fait avec maman il y a quelques années.  C'est un choix d'amour donc pas si difficile que ça.  Il y a l'expérience acquise et les paroles du poète Christian Bobin qui a vécu la même chose avec son père!
Le plus difficile c'est l'existence même de cette saleté de maladie qui nous prive peu à peu de communiquer avec ceux qu'on aiment, et qui les privent eux de leur histoire personnelle et de liens à tisser.  Encore aujourd'hui, je hais cette maladie!  Je ne suis pas parvenue à faire la paix avec elle!  Est-ce que ça viendra un jour?  Je n'en suis pas si sûr!  On verra bien.

7 commentaires:

Éléonore a dit...

Marico, ma belle-maman est aussi atteinte d'alzeimer :(
Elle était chez-moi en fin de semaine. Nous avons tenté de les gâter elle et beau-papa.

Notre problème avec elle est qu'elle fume et beaucoup en plus. On ne peut la laisser empester tout le monde, mais on ne peut non plus être trop dure avec elle.

C'est triste de la voir ainsi diminuée. Comme elle a en plus des problèmes d'équilibre et un cancer on dirait qu'elle a pris 10 ans en deux ans :(

Oui c'est une bien vilaine maladie.

Heureusement ta tante vous a ♥

Solange a dit...

C'est une terrible maladie difficile pour les proches et pour les malades aussi, quand ils sont avancés dans la maladie et qu'ils leurs arrivent des moments de lucidité. J'ai fais du bénévolat pendant 12 ans auprès d'eux, ils sont très attachants

Grimimi Sue a dit...

Il y a des personnes plus chanceuses que d'autres malgré cette terrible maladie.
Souvent abandonnées et laissées à elles-mêmes, plusieurs n'ont pas à leur côté, une personne au coeur généreux, plein de douceur et de compassion qui les accompagnera.
C'est toujours consolant de lire ce genre de petits billets.

gazou a dit...

Maman aussi a eu cette terrible maladie...Les proches souffrent et les malades aussi car ils ont des moments de lucidité..Et ils ont besoin d'être accompagnés

Rosa a dit...

Je vais sans doute te choquer...
Ma belle-mère a eu cette maladie.
C'était une femme dure, acariâtre qui m'en a fait baver.
Curieusement, avec la maladie elle est devenue très douce.
J'ai compris que son agressivité n'était peut-être pas son vrai caractère mais celui qu'elle avait développé pour se défendre dans la vie.
Avec la maladie elle a lâché prise
grâce à la maladie je me suis réconciliée avec elle
Je pense à elle avec tendresse
avant, je rêvais de boire le champagne pour sa mort.

Marico a dit...

Oh non, Rosa, tu ne me choques pas du tout. Via une amie, j'ai vu l'inverse: sa belle-mère qui était la douceur et la gentillesse incarnée s'est transformée en quelqu'un de blessant, capable de méchanceté. Et tout cela transparaissait dans l'expression de son visage.

LE CHEMIN DES GRANDS JARDINS a dit...

Je lis tous ces commentaires avec intérêt. Je côtoie les personnes âgées atteintes de cette maladie depuis une vingtaine d'années. Je peux témoigner que nous pouvons les accompagner très longtemps et faire beaucoup de choses ensemble avant qu'elles ne nous quittent. Art thérapeute, j'ai voulu témoigner de mon expérience d'artiste auprès d'elles et je réalise actuellement, depuis novembre 2010 , un documentaire sur le sujet. Nous en sommes au montage. Ce film sera ensuite montré à la télévision et dans différents lieux, tels que les Maisons de Retraite qui ne connaissent pas encore cette technique de soin.
Bien cordialement à vous

Roger