mercredi 26 mai 2010

...les oies sauvages!

Je retravaille en atelier avec bonheur et pour le plaisir!  Une manière de glisser vers mes paradis secrets!
J'ai renoué avec les oies.  Elles sont de splendides prétextes pour explorer des textures et des manières différentes!
Voici donc ma première aquarelle à vie, médium que j'ai toujours xyeuté du coin de l'oeil sans jamais y  toucher.  La délicatesse, la fragilité de l'aquarelle m'a toujours effrayée.  Faut croire que je suis plus courageuse qu'avant!

Et toujours les oies, mon deuxième travail: acrylique, collage et du plaisir!

3 commentaires:

Solange a dit...

C'est très beau. L'aquarelle et l'acrylique bien réussi, félicitations. Moi je n'ai pas encore oser l'aquarelle ça me fait un peu peur.

Marico a dit...

Merci Solange. L'aquarelle permet une sorte de liberté que je ne soupçonnais pas!
L'important: que ça amuse, qu'on s'y perde, que ça nous réénergise! Ca vaut pour tous les gestes créateurs je crois, y inclus un plat cuisiné réussi!
Bisous

Grimimi Sue a dit...

Bonsoir Marico,

C'est superbe. Tu me redonnes le goût de sortir mes pinceaux.
Quand ça va mal dans ma tête je les sers pourtant j'avais tant de plaisir...
Il faut juste les sortir et repartir.
Merci tu as ouvert mes ailes...
Becs sue-crés et crème glacée