lundi 8 août 2011

...le 8 août?

Me semblait bien aussi que le feuillage des pois mange-tout jaunissait, que mon jardin avait un p'tit air d'automne, que la forêt devenait de plus en plus silencieuse au petit matin!  Les journées raccourcissent, les cigales s'éclatent le jour, la nuit, ce sont les grillons!  L'été décline lentement.... Un autre été.

À chaque été, c'est la même chose.  J'oublie mes bonnes résolutions, je perds le contrôle, séduite que je suis par la beauté naturelle de la forêt, l'énergie époustouflante des végétaux, la gaieté sans nom des oiseaux, la curiosité et... la gourmandise des petits animaux de la forêt!  Je me perds dans la forêt comme Crusoé dans la jungle de son île!

Et j'en suis là, au 8 août, profitant d'un petit temps gris et mouillé, à revoir mon été.

Le jardin où j'ai perdu le contrôle des tomates devenus une véritable forêt de branches qui s'entrecroisent et qui ploient tout de même sous les fruits.  Où j'ai reçu, malgré les clôtures, la visite régulière d'une jolie marmotte qui s'est empiffrée de kale, de chou, de laitue après avoir bouffé la presque totalité de mes capucines, le coeur des hostas et le feuillage des carottes et du panais.  Ma fille aînée m'a dit d'une voix tendancieuse que la marmotte, c'était délicieux, quelque chose comme le lapin, et que ma marmotte nourrie de légumes bio serait la meilleure de toutes. Hors de question.  La marmotte a dû entendre la conversation, elle est disparue depuis quelques jours.  Ou encore, un coyotte nous écoutait....  Malgré la chaleur, le travail épuisant et suant, la marmotte, les pluies trop, puis pas assez abondantes, le désherbage, le sarclage, etc., le jardin me procure un bonheur dense, primaire, qui me fait perdre la boule.......

Il y a eu les ennuis de santé de Tofu, le bichon frisé qui partage nos vies depuis 12 ans déjà.  Pierres à la vessie, chirurgie, convalescence et maintenant des crises d'épilepsie... Le vet soupçonne un cancer ou une tumeur et nous appuie dans la décision de la garder vivante tant qu'elle aura du plaisir à vivre sa vie de chien. Pour le moment, ça va! Et ça m'a rappelé que la vie est aussi une longue suite de deuils.

La Gaspésie.  Nous y sommes retournés en juillet et nous remettrons cela en septembre.  Pêche à la rivière Petite Cascapédia, virée au Mt-Albert et mon premier trekking depuis 1999 (l'arthrite rhumatoïde avait mis un holà à mes activités sportives).  En septembre, nous ferons le vrai "tour de la Gaspésie" avec ma soeur qui en rêvait depuis longtemps. J'ai hâte.

La voile.  La saison commence à peine pour nous... au moment où elle est en voie de se terminer pour bien des gens.  Si septembre y met du sien, nous retrouverons un lac Champlain déserté où, en semaine, seulement quelques voiliers et bateaux de pêche circulent.  Mettre l'ancre dans une baie presque déserte, j'adore ça!

La lecture.  Beaucoup lu cet été, par plaisir et selon les coups de coeur.  Je termine la biographie en deux volumes de Robertine Barry et déjà m'attendent, les deux bouquins de François Chartier: Papilles et molécules, suivi de Les recettes de Papilles et molécules. J'ai tellement manqué de livres dans ma jeunesse que depuis j'en ai toujours quelques-uns qui m'attendent.

Et la peinture?  Trop importante pour la caser entre deux activités, j'ai préféré la laisser dormir à l'atelier pour quelques semaines. Je passe visiter mon chevalet de temps à autre, je cultive mon désir!  J'ai très, très hâte... de la remettre au premier rang de ma vie.


Ma vue préférée de la Petite-Cascapédia


Fascination pour l'immense beauté de l'Eau

Et n'allez pas croire que j'ai mis le couvercle sur mon intérêt pour ce qui se passe (ou ne se passe pas) dans notre beau pays.  L'intérêt est tout aussi intact que la fureur.  En fréquentant la Beauté, les gens de mon pays et l'Histoire de ce pays, je prends des forces.

7 commentaires:

NanouB973 a dit...

oh Marico, me revoilà, toute petite..car je ne suis pas passée depusi bien trop longtemps et pourtant , de ce jour ou je t'ai connu.. tu es là... :-))

j'ai adoré lire ce post, je recommence plus à lire les posts qu'à en faire moi même , sans doute de la lassitude après ces années de galère en santé, ça m'a usé mais je remonte la pente et je souris plus sur blog qu'en vrai...mais j'essaie de n'en rien montrer...
place au bonheur et à la nature... j'ai ri en te lisant, moi ce n'est pas une marmotte mais je suis envahie de lapins , adorables, qui dévorent mon potager et nichent dans ems fleurs... je me fatigue beaucoup à désherber car je n'ai plus de forces et j'enrage de voir mon beau jardin s'enlaidir de toutes ces herbes mais je ne peux tjs dmander à mon homme... alors je rêve d'une toute petite cabane... et de 100 m de jardin...

ton pays me fait rêver j'en aprle souvent avec nanou La terre et c'est dans nos projets d'y aller ...dès que je sentirai que je peux refaire un voyage en avion... es tu loin d'elle ???

voilà , un petit retour timide mais sincère... je t'embrasse fort fort fort

NanouB973 a dit...

8/08... st Dominique ... fête à ma fille et demain.. St Amour :-)

Le factotum a dit...

Pèche, lecture et voile ...
Mais, c'est le paradis ...
Surtout accompagnée d'une marmotte qui ne demande pas mieux!

Marico a dit...

Nanou: Ta visite me fait le plus grand plaisir. Je te souhaite la chaleur qui tue la douleur. La chaleur de l'amour est souveraine. Bisous.

Marico a dit...

Le Factotum: Mais la marmotte semble avoir déserté les lieux... ou ce sont les coyotes qui se sont régalé. Elle se sera payée la traite pendant quelques semaines. Parlant de paradis, j'espère que les grands vents n'ont pas trop mutilé le vôtre.

Zoreilles a dit...

Quel bonheur de te lire ce matin... Nos étés se ressemblent... En fait, non, semblables et différents à la fois mais nous carburons aux mêmes plaisirs simples, une sorte de laisser-aller qui nous ressource de ce monde fou pour lequel nous ne perdons aucun intérêt.

La voile... L'un de mes plus beaux voyages à vie... Un séjour de 5 nuits et 4 jours dans la baie Georgienne il y a presque 20 ans. Mon beau-frère était le capitaine, nous avions pu louer ce 24 pieds grâce à lui, à son expérience de la navigation. Depuis, je rêve de revivre ça. D'ici là, il y a plusieurs autres plaisirs nautiques à explorer...

Ta marmotte... Tu m'as fait rire!

La Gaspésie... Elle se fera toute belle pour vous accueillir, elle sait toujours se faire aimer.

Merci pour ce beau moment passé chez toi. Août est un merveilleux mois, on voudrait l'étirer.

Accent Grave a dit...

La vie est une suite de deuils.

J'aime cette phrase. C'est tellement vrai. Nous esquivons souvent ce qui est réel comme pour camoufler la souffrance.

Vous mordez dans la vie, ça aussi j'aime ça. Vous réussissez à partager non seulement vos activités mais aussi votre enthousiasme et ça c'est communicatif.

Acce