jeudi 28 avril 2011

... les deux toiles en cours!

Pour une fille qui a depuis toujours l'habitude d'empiler ses toiles sous un lit et dans la remise, puis les dessins et autres dans de grands cartables à l'atelier, faut croire que me voici maintenant ailleurs... puisque voici, pour ceux que ça intéressent et pour moi, ce sur quoi je travaille depuis quelque temps.  Pas de titres, ce sont deux grandes acryliques loin d'être terminées
.

13 commentaires:

hpy a dit...

Loin d'être terminées? En tout cas, les couleurs sont prometteuses, comme le reste d'ailleurs.

Grimimi Sue a dit...

Bonsoir Marico,
C'est déjà beau... ce sera magnifique.
Ce soir j'ai parlé peinture avec une amie pour lui dire que j'aimerais peindre comme le font les enfants quand ils n'ont pas peur du jugement des autres.

Mève avait 8 ans lorsqu'elle a peint un petit masque en plâtre que je trouve vraiment réussi.
Quelques semaines plus tard, Th, 5 ans, en voyant le masque suspendu, m'avait demandé s'il pouvait lui aussi en peindre un. Et c'est là que je trouve une belle leçon de vie. Il ne s'est pas inspiré du modèle de sa cousine... il a créé son propre masque.
J'avais acheté au Dollarama ces 3 masques pour 1$. Mève en a peint deux dont un pour remettre à une de mes amies. Les deux autres, je les admire tous les jours et je suis fière d'avoir eu la chance de voir deux de mes petits-enfants créer des petits chefs d'oeuvre.
Doux et tendres petits bisous.

Solange a dit...

C'est très réussi, j'aime beaucoup avec un penchant spécial pour la première.

ysa a dit...

J'aime beaucoup, je trouve que le visage de la femme interpelle, je ne sais dire pourquoi mais il attire vraiment l'attention, quand à la seconde toile, les couleurs sont magnifiques....Je suis fan aussi de la bannière, est-ce toi qui l'a peinte ? j'adore les arbres, celui là semble balloté entre le vent, les nuages et peut-être même la foudre mais il fait face et reste droit... ça me plait....

Zoreilles a dit...

J'aime beaucoup beaucoup.

Comme je dis souvent : « Si je savais peindre, je n'écrirais pas ». J'envie ceux qui savent et qui y prennent du plaisir, qui y trouvent un exutoire, de bons moments, des élans de créativité, des explosions de couleurs.

Une femme libre a dit...

Magnifique. Vous exposez?

Marico a dit...

Merci à vous toutes pour les commentaires.

Ysa: la bannière de mon site n'est pas de moi, loin de là. Il s'agit d'une oeuvre, une des plus belles, de Marc-Aurèle Fortin, un des plus grands peintres québécois du début 20e siècle. Il a consacré toute sa vie à la peinture, avec passion, une passion exclusive.

HPY: Loin d'être terminée, oui! Je le sais mais ne saurait l'expliquer. Je me fais l'effet d'une exploratrice et le bout du voyage n'est pas pour tout de suite.

Chère Grimimi. C'est vrai que les enfants abordent la peinture avec une fraîcheur et un enthousiasme qui furent les nôtres autrefois. Mais ça se retrouve si on fait abstraction des attentes, des jugements (les nôtres aussi!). J'ai toujours beaucoup de plaisir à peindre avec des enfants non contaminés par le besoin de performer.

Solange: Moi aussi, j'ai à date un petit quelque chose pour la première toile. Parce qu'elle me questionne j'imagine!

Ysa: Merci de ton commentaire. J'avoue m'y retrouver. Si tu aimes la bannière, je t'invite à fouiller le web au sujet de Marc-Aurèle Fortin. L'exposition de Québec m'a rappelé la valeur de son oeuvre.

Zoreilles: Peindre, écrire, relèvent tous deux de l'élan créateur. Dans la peinture, je suis perdue souvent, ignorante et à la recherche la plupart du temps, avec des moments de presque exaltation pure. Il m'arrive aussi d'avoir besoin de longues séances d'écriture pour m'équilibrer. Pour moi, ton écriture (je te lis régulièrement) est unique, pleine de sens, nous fait voyager ailleurs, en nous-mêmes et chez les autres.

Femme libre: Il y a longtemps, le Frère Jérôme m'a poussé à participer à certaines expositions collectives, des amis aussi. Il y a plus de 10 ans, je me suis offert une sorte de rétrospective dont la préparation m'a forcée à faire le point et dont le succès m'a vraiment étonnée.
Je me sens cependant infiniment plus à l'aise dans ma tanière de peintre que dans une galerie. Puis je n'aime pas les catégories, les mouvements et les tralalas autour de la peinture.

Une femme libre a dit...

Si jamais vous décidez de récidiver, il y a une petite galerie toute simple et sans tralala dans le Vieux Montréal, qui est aussi une salle pour des spectacles intimes de jazz. J'ai un ami qui a exposé là et en a été très satisfait. L'espace 64, dans le Vieux-Montréal, vous jetterez un oeil.

Marico a dit...

Femme libre: Merci du tuyau, j'en prends bonne note! Sait-on jamais!

Jackss a dit...

Bravo Marico

J'adore! Les couleurs s'agencent bien. La première photo a du mouvement, un regard expressif. Les formes sont harmonieuses.

J'envie ton talent. Et j'éprouve le même sentiment que Zoreilles. Si j'avais à doser mes talents, je laisserais un peu d'écriture pour la peinture.

J'admire ceux qui ont ce talent. Et c'est évident que le terreau est fertile. Encore une fois bravo.

Marico a dit...

Merci Jackss de ton commentaire.
Disons que je ne suis pas retournée à l'atelier hier, ni aujourd'hui, étant moi-même toute retournée par les résultats d'élection. Maintenant, j'ai retrouvé une certaine sérénité et la détermination de poursuivre mon rêve d'un pays! Ne jamais baisser les bras!

gazou a dit...

contente de voir tes toiles..Je ne vois pas pourquoi tu dis qu'elles ne sont pas finies...J'aime bien le regard interrogateur de la jeune femme

✿ ♥ France ✿ ✿ a dit...

Je ne vois pas que ces toiles ne sont pas terminées mais merci elles sont si belles. Des visages et de l'AMOUR