mercredi 27 avril 2011

... l'énergie vitale!

Voilà c'est fait, j'ai voté!  ...et je retourne à la vie!  L'impression d'avoir remis un travail de fin de session.  Maintenant, à ces beaux messieurs et belles dames de me montrer de quoi ils sont capables, à compter du 3 mai bien sûr!  Disons que mes attentes sont limitées, et ce, dans tous les cas!  La machine est lourde, lourde, lourde!!!  Mais, au moins, aura-t-on peut-être évité le pire!

J'entre dans ma période préférée de l'année, celle de l'énergie, celle de l'intense poussée vers la Vie que sont les mois d'avril, mai, juin.  Ensuite, le pli est pris, ce sont les vacances, la mitan de l'été, les plantes, animaux et humains font ce qu'ils ont à faire!
Ces jours-ci, j'ai l'impression de vivre dans un bol de popcorn tellement tout est à la vitesse grand V!  Un matin, une tige verte pointe toute petite.  Deux jours plus tard, le bouton de fleur est là, prêt à s'ouvrir!  Dans mon jardin, pourtant couvert de neige il y a une dizaine de jours, l'ail, la ciboulette, les oignons égyptiens et l'oseille grandissent à vue d'oeil.  Et les crocus qui amorcent déjà leur retour à la terre! (soupir).
Les oiseaux, eux, se déchaînent, ne se taisent que pour laisser leur tour aux grenouilles.  Beau, beau, beau!
Faut dire que le thermomètre marque 25,4 degrés C à l'ombre!

Et pourtant, je m'en vais le coeur heureux, sifflotant, m'enfermer dans mon atelier, peindre ce qui m'habite!  C'est tout ce que j'ai trouvé pour exprimer convenablement et jusqu'au fond ce que m'inspire la Vie!
Que la vie nous soit douce en cette fin avril et profitons-en...en attendant les grands froids!

2 commentaires:

L'impulsive montréalaise a dit...

Ok, ben, on ne vit pas à la même place on dirait... Moi j'ai de la misère à sentir la sève printanière qui me monte dans les veines. Faut dire qu'on a déjà vu un printemps plus pressé de s'épanouir ! Tk, j'ai hâte d'y être ! De sentir que mes batteries ne sont plus à plats.

Marico a dit...

Ma belle impulsive,
C'est plus difficile je trouve lorsqu'on habite dans la grand'ville! Entéka, j'y étais en ville, mercredi dernier et j'avais bien hâte qu'on y fasse le ménage du printemps! Si je pouvais t'envoyer un gros paquet d'énergie printanière.... Tiens, je m'y essaie! Bisous.