jeudi 16 décembre 2010

...Noël !?!?!?!

J'en ai ras le bol des publicités de Noël, des obligations qu'on tente de nous enfoncer dans la gorge à chaque année.  Encore un peu, dépenser, consommer, relèverait du geste charitable envers l'économie du pays! Je me refuse à cette manie de la consommation qui tue l'Esprit (le nôtre et ceux de nos enfants).
Je me refuse à ses dépouillements d'arbre de Noël qui laissent les petits ensevelis sous une montagne de cadeaux mais toujours insatisfaits!

Je ne suis pas très "Noël" vous l'aurez deviné !  Je n'ai jamais compris qu'on puisse officiellement consacrer ce temps de l'année à l'Amour, au partage, à la rencontre de ceux qui nous sont chers, aux petites surprises, aux belles folies! Noël, ce devrait être à l'année longue! Ma mère, très peu Noël elle aussi, nous disait: "Noël, c'est quand vous venez me visiter quelque soit le jour et le mois! Le reste........!"  À son image, plutôt que de me garrocher à Noël, j'essaie d'étaler la fête toute l'année, à travers des gestes de tendresse, de surprise!  Faire de l'émerveillement et de l'amour, un pain de tous les jours à partager avec mes proches, voilà ce qui me parle! Voilà ma manière à moi d'être Noël.... elle en vaut bien d'autres!  C'est pourquoi, à l'année longue, trône sur la cheminée une couronne de Noël, décorée de houx et de fruits rouges!

Si j'étais une fée, j'offrirais aux jeunes enfants le Désir, il stimule si bien l'Imaginaire et le Rêve!  Aux adultes aussi, tiens!  Et une pleine pochetée de Temps pour chacun d'eux, à dépenser selon ses désirs!

Ce que je conserve de Noël ?  Le dîner traditionnel du "temps des fêtes", où j'aime répéter les gestes de ma mère, de ma grand-mère en y ajoutant un petit quelque chose de moi!   C'est que voyez-vous, la nourriture traditionnelle en plein été, c'est un peu lourd ! ;-)

11 commentaires:

Laluna a dit...

En lisant cette note je me rend compte à quel point je suis "déconnectée", n'ayant pas la télé et n'écoutant que Radio-Canada, je ne vis pas le stress publicitaire de Noël...
Peut-être pour ça que depuis quelques années je répète sans cesse : "il me semble que je me sens pas Noël !!"...
Au fond, j'adore cette période des fêtes où les enfants et moi on se loue des films que l'on regarde en pyjama, qu'on va patiner, au musée et où on prend le temps de lire le journal (ahhhh le luxe !!!)... Mais je suis une prévilégiée... je travaille dans le milieu de l'éducation. Je suis réellement en vacances 2 semaines pendant cette période.
Ce n'est pas l'apanage de tous, malheureusement...
...
Il y a bien en moi, la frénésie de vouloir offrir l'affaire qui fera plaisir, mais pas à outrance !!
Je suis contente de ne pas être la seule à vouloir conserver les repas des fêtes et les visites aux gens aimés...
Mais à fuir les centres d'achats.
...
Je te souhaite une belle période de repas entre amis et aimés... et de beaux échanges de câlins et de tous ces petits riens qui font la vie si belle !
:)

hpy a dit...

J'ai parfois l'impression qu'on consacre moins de temps au Noël, et pourtant quand le jour arrive, tout le monde - ou presque - fait la fête. Nous on reste en famille, en petit comité, avec les chats, refusant toute invitation. Et pourtant les invitations sont lancées avec gentillesse.

Jackss a dit...

Bonjour Marico,

Je ne sais pas si je dois te souhaiter Joyeux quelquechose, :-) mais je comprends un peu l'essence de ton propos.

Je peux te confier un secret qu'il ne faut répéter à personne, surtout pas à quelqu'un de ma famille: je n'ai aucun cadeau d'acheté.

Je sais cependant que je vais avoir un très beau cadeau: un ipod. Je n'y connais rien. Je n'ai aucun bidule du genre. Je n'ai rien demandé du genre. Mais...

Ma fille Véro a appelé Laure la semaine dernière. J'ai décroché le téléphone en même temps qu'elle. Avant que je n'aie eu le temps de comprendre ce qui se tramait et raccrocher, Véro a dit à Laure que mon ipod était arrivé.

Disons que tout d'un coup, j'ai bien hâte à Noël. :-)

NanouB973 a dit...

c'est toujours un enrichissement de te lire...

je n'ai jamais aimé Noel car c'est relié à de gros chagrins d'enfant

mais j'aime la lumière dans les yeux de mes petits enfants

chez nous , jamais de folie...! ni de repas gastronomique

y a longtemps que j'ai compris

tu as raison

mes plus beaux cadeaux ce sont l'amour et la tendresse au quotidien et entendre mes petits me dirent : je t'aime Maminou

j'ignore avec ma santé , le temps qu'il me reste ...mais je connais la vraie valeur des choses

J'adore venir te lire

ce fut un vrai bonheur le jour ou tu es venue chez moi...

Allie a dit...

J'apporte un autre son de cloche. Moi j'aime Noël. J'adore ce temps de l'année! J'aime les couleurs, les décorations, les festivités. Je pense qu'on est libre de faire de Noël ce que l'on veut! Pour ma part, il y a quelques années que je n'achète pas de cadeau. On prépare des choses maisons à échanger ou à offrir, des petites douceurs qui accompagneront les soirées d'hiver. Pour moi, Noël, c'est dans les petits bonheurs: décorer un sapin en amoureux, s'offrir un repas avec des amis à rire et à échanger, partager des plats et une journée en famille, avec tout le monde d'âges différents qui courent partout dans la maison. Je mise sur l'humain plutôt que sur le matériel. Peut-être est-ce là le véritable esprit de Noël?

Solange a dit...

Moi je cuisine des choses que je ne fais pas durant l'année et je fais un sac de provision pour chaqu'un de mes enfants qui travaille et non pas le temps de s'en faire.Et on se reçoit en famille.Je crois que la frénésie est plus dans les médias.

Accent Grave a dit...

Il fut un temps ou je détestais cette période mais finalement, j'avoue aimer observer, de près, ces cohortes de consommateurs acheter tout et n'importe quoi dans les magasins, j'aime voir ces gens stressés se bousculer, en autant que je ne sois pas de la partie.

C'est peut-être ça Noël. Malgré tout, il y a un esprit des fêtes qui existe. J'évite les grandes fêtes de familles mais lors de cette période, on se visite un peu entre amis, on se repose de la routine et admettons que si cette période n'existait pas, il y a plusieurs vieux qui ne verraient jamais leurs enfants.

Accent Grave

Zoreilles a dit...

Chère Marico,

Dans ton billet, tu as dit beaucoup de choses que je pense moi aussi. Il est bon de constater que nous ne sommes pas tout seuls à penser comme ça et tous les commentaires précédents ajoutent à cette impression que j'ai qu'un courant s'est amorcé pour que les choses changent et reviennent au vrai sens, à la magie qu'on donne encore à cette fête de l'amour pour les hommes et les femmes de bonne volonté (comme on disait dans les anciennes cartes de Noël).

Par un hasard qui n'en est peut-être pas un, dans ma réponse à un commentaire chez moi, j'allais tout à l'heure un peu dans le même sens que ton billet. Alors, je te copie-colle mon commentaire presque intégralement :

« ... cultiver tout l'espoir du monde, des gens comme le Dr Julien, ceux et celles qui travaillent avec lui pour son oeuvre en pédiatrie sociale, il y en a encore et plus qu'on pourrait le croire. J'en ai chaque jour des exemples sous les yeux qui ravivent ma confiance en l'humanité, surtout dernièrement. Je résumerais le phénomène en deux phrases toutes faites : « Les gens heureux n'ont pas d'histoire » et la deuxième, « Le bien fait peu de bruit ».

Je n'ai jamais été autant dans l'esprit de Noël que cette année. Pourtant, je n'ai acheté aucun cadeau, (mais j'en ai fait comme jamais auparavant de ceux qui ne s'achètent pas) je n'ai pas mis les pieds dans les magasins, sauf les épiceries, et je n'ai pas encore fait aucune décoration, je n'ai pas eu le temps de mettre ça dans mes priorités. Il y a tant de gens dans le besoin, misère financière, misère morale, épreuves, chagrins et solitudes, que je me sens sollicitée de toutes parts et je veux dire oui pour faire une différence, puisque ces gens-là sont sur ma route.

Dans ce tourbillon qui nous submerge et auquel je veux répondre, mes petits bonheurs tout simples m'apparaissent comme lumineux, précieux comme des trésors. Et je les chéris comme tels. »

gazou a dit...

C'est vrai chaque jour de l'année, ça peut être Noël ! Il suffit qu'on le désire..Semer la joie..ce serait vraiment trop triste que cela soit réservé à un seul jour de l'année

gazou a dit...

le désir, l'imaginaire et lerêve, que voilà de bons cadeaux !

Air fou a dit...

Bonjour Marico,

Je te comprends.

Ce Noël : raccrocher des ados, réunir une famille éparpillée, ramener, rassembler... Noël, c'était le 21, cette année, presque le 22.

Les jours rallongent. Nous fêtons le retour de la lumière (voir étymologie du mot). Comme la plupart du temps, les gens ont congé, c'est un moment privilégié pour se voir. Rarement, je fête le jour-même, rarement avec un sapin. Cette année était spéciale. J'aime offrir des présents qu'on n'achète pas. Cette année, quelques présents visaient à prendre soin de, à raccrocher... par leur nature même. L'an prochain, retour à la normal, j'espère. Une rare occasion de cuisiner, d'inventer ou essayer de nouvelles recettes végétariennes pour des invités qui ne le sont pas. Dans mon cas, surtout pas répéter les gestes de mes ancêtres! :DDD

S'il n'y a pas de véritable lien entre les personnes, n'importe quelle fête perd tout son sens. Si ce lien n'est pas nourri quelquefois par des rencontres, on s'égare, les chemins divergent trop.

Je te souhaite ainsi qu'aux tiens, une heureuse 2011 avec plein de santé, un souhait qui chaque année prend davantage de sens.

Quelle jolie, jolie photo, là-haut!

Zed xox