vendredi 3 septembre 2010

... à découvrir: Joan Dye Gussow

Pouvoir lire aisément l'anglais procure de ces plaisirs parfois!
Quelle découverte!  Je suis soufflée!  La jardinière en moi s'emballe comme devant le premier bourgeon de fleur printanière!

Je termine la lecture de: "This Organic Life: Confessions of a Suburban Homesteader" de Joan Dye Gussow.  Je suis enthousiaste et j'ai du coup commandé le prochain livre de l'auteur, à venir fin octobre.
Un livre sur le jardinage?  Bien plus que ça!  Chroniques de la vie quotidienne d'une amoureuse de la bonne alimentation et de la terre qui la produit.  "This Organic Life" est un livre intelligent, sensible, révolutionnaire à sa manière tranquille, plein de bon sens, un livre qui questionne nos choix aussi.  J'ai fermé ce livre à regret avec l'impression d'avoir rencontré une nouvelle amie qui m'avait appris nombre de choses importantes et pas des moindres: la nature et le respect de ce fragile sol terrestre qui produit nos aliments, la passion et le geste sans cesse recommencé, les convictions tranquilles mises en application qui seules pourront nous sauver la mise devant les grandes multinationales et consortiums de tout acabit, le plaisir simple de manger les bons fruits et légumes, la nourriture de proximité, etc.   Tout cela,d'un abord facile, sans rien de doctoral. 


Quelques 10 ans plus tard et maintenant âgée de 82 ans, toujours alerte et cultivant ses carrés de légumes et ses arbres fruitiers sur les bords de l'Hudson River, Ms Gussow publiera à l'automne la suite de ce livre: "Growing, Older: A Chronicle of Death, Life, and Vegetables".

Doctorale, elle eût pu se permettre de l'être ce professeur d'université spécialiste reconnue de l'alimentation sous tous ses aspects. Durant plusieurs décennies, elle et son mari (maintenant décédé) ont pratiqué l'autosuffisance alimentaire et l'alimentation de proximité bien avant que cela devienne "de mise"!  Généreuse de ses conseils autant de culture, que de conservation, que de cuisine, elle partage avec humour ses expériences heureuses et moins heureuses, ses réflexions sur les ravages de la production alimentaire industrielle et de la culture de masse, sur les problèmes susceptibles de nous déborder à plus ou moins long terme, ici et/ou ailleurs.  Et tout cela fait du sens, du gros bon sens!

J'ai voulu partager avec vous rien moins que ma découverte des dernières années: l'écriture et l'oeuvre de Joan Dye Gussow.

4 commentaires:

gazou a dit...

Je ne connais aps cet auteur mais il faudrait que ses livres soient publiés en français pour que je puisse la lire, sinon c'est trop laborieux, merci quand même de nosu en parler

Éléonore a dit...

merci pour cette découverte :)

"les ravages de la production alimentaire industrielle " mon amie Suzanne en parle souvent sur son blog rester en vie.com c'est vraiment affolant quand on commence à lire la dessus (sur la cie Mosento en autre !!!)

Marico a dit...

Merci pour les commentaires.
Eléonore, j'ai inscrit le blogue de ton amie Suzanne parmi mes préférés. À première vue, j'en tirerai vraiment beaucoup d'info. Merci.

Air fou a dit...

Je bouffe dans et de mon jardin, ces temps-ci : bleuets, pêches, pommes, framboises, cerises de terre, persil italien et frisé, basilic, raisins bleus petits et débiles!

Je me demandais si les familles d'agriculteur avait autant de plaisir à manger leurs produits. mais si les miens n'étaient pas bio, ce ne serait pas pareil.

Et de plus, à un moment où l'argent se fait rare, cette abondance contraste et rassure, puisque je peux même partager, en ce qui concerne le raisin les persils et la basilic, énorme!

Tu as plus de place que moi et plus de temps, je crois. Incomparable plaisir de la vie, manger SES fruits et légumes.

Zed ¦D