samedi 17 octobre 2009

...de l'imprévu qui fait plaisir!


Mes deux pince-sans-rire font du théâtre!

La journée se passait telle que prévu: cuisine, jardinage (il fait froid et j'ai des centaines de bulbes à mettre en terre), correspondance, longue conversation téléphonique avec mon amie Cécile, infirmière dans le Nord du Québec. Du plaisir, que du plaisir entrecoupé de marches dans le grand air froid de ce 17 octobre.

L'imprévu, ce fut la visite, en fin de journée, de mes deux grandes petites-filles, Émilie et Andréa. Bien qu'Andréa ait eu 15 ans aujourd'hui, la fête officielle est remise à mardi. Je leur ai cuisiné en vitesse une variante de mon osso bucco et elles ont beaucoup aimé. Nos rencontres de plus en plus fréquentes nous réchauffent le coeur à toutes les trois. Comme elles sont belles, énergiques, drôles. J'adore leur langage direct, sans aucune forme de détours. Elles disent ce qu'elles pensent parce qu'elles ont appris à le faire sans que le Ciel ne leur tombe sur la tête! Je ne suis pas si vieille, mais je n'ai pas connu cette liberté d'expression... Faut dire que je me suis reprise depuis...

Une longue pensée pour mon amie C. qui a bu ce soir un excellent vin avec l'homme de sa vie. Elle y tenait, parce chimiothérapie oblige, à compter de lundi, plus de vin avant des semaines et des semaines! À ta SANTÉ ma chérie!

2 commentaires:

Helianthine a dit...

Fréquenter et s'entendre avec des jeunes nous maintient en jeunesse éternelle! J'envoie plein d'ondes positives à ton amie.

Solange a dit...

Oui les jeunes d'aujourd'hui on beaucoup de chance, ils ont une ouverture sur le monde que nous n'avions pas.Ce qui en fait des personnes très agréables à fréquenter.Une bonne pensée pour ton amie.